Contenu| Navigation profondeur|Navigation transversale|
  • |nous écrire
  • |plan de ville
  • |Agenda
  • |liens utiles

Vie économique

Retrouvez dans cette rubrique les dernières infos sur la vie des entreprises de Boulazac Isle Manoire.

Les cookies de Sainte Marie

JPG - 69.9 ko

Notre petite commune du Périgord abrite la fabrication de cookies qui ont obtenu la palme de Gault et Millaut, célèbre guide gastronomique. Laurent Grégoire a créé Cookie Connexion à Paris en 2000, société qu’il a transférée depuis à Sainte Marie de Chignac. Il avait eu l’idée en 1985 d’adapter la recette de cette friandise américaine au goût français - « avec plus de beurre et moins de sucre » -, ce qui lui avait permis de gagner le concours. Laurent Grégoire est un « personnage » : le contact facile, sourire complice, privilégiant l’échange et la convivialité. Ayant bourlingué dans sa jeunesse, il a compris au cours de ses pérégrinations qu’en possédant le métier de cuisinier, on pouvait aller partout. Il a gravi les échelons, devenant chef, avant d’obliquer vers la pâtisserie et connaître le succès avec ses cookies, délicieux et délicatement moelleux au demeurant. Un produit haut de gamme, plaide-t-il. Les circonstances de la vie l’ont amené en Périgord. Il décide de reprendre le label qu’il avait créé et cédé (et qui entre-temps avait périclité). Il aménage son concept dans son nouvel environnement. Préparation de la pâte dans son laboratoire - à l’ancien multiple rural de Saint Marie qu’il a repris en juin 2015 - à partir de sa fameuse recette, puis cuisson des cookies « en direct » et à la demande, au four, dans sa remorque ambulante et vente sur place, là où il décide de s’arrêter. Souvent, en milieu de semaine, on le trouve sur la place de Sainte Marie de Chignac en fin de journée, il y fait déguster ses cookies et brownies. Mais le plus souvent, il est en déplacement, et, de plus en plus, sur les sites de concours hippiques de la région et au-delà, son « réseau favori » auprès de qui il s’est fait une place de choix.

Clavieras ramène sa fraise

JPG - 77.5 ko

A fond les fraises, à partir de Pâques. Tous les ans, ça recommence. Jacques Cramaregeas, 52 ans, et son épouse Nathalie récoltent le précieux fruit rouge, élevé méticuleusement sous les tunnels de leur exploitation de Clavieras (une vingtaine d’hectares). Délicates, goûteuses et parfumées, plusieurs variétés - gariguette, mara des bois, clery, cirafine… - sont écoulées sur les marchés alentour et jusqu’à Périgueux, cultivées de manière « responsable », explique Jacques Cramaregeas qui a repris l’exploitation familiale il y a 25 ans. C’est-à-dire en pleine terre, avec peu ou pas d’intrants, utilisant un apport selon une recette dont il a le secret à base de plantes (orties, fougères…), en plus d’une formule homéopathique pour éviter que les fraises soient malades. Jacques Cramaregeas emploie aussi un salarié pour l’aider dans ses cultures. En complément des fraises, il produit des légumes maraîchers, de la noix et du kiwi depuis 5 ans.

Marie Teillet se lance dans l’agriculture

JPG - 85.8 ko

L’événement est suffisamment rare pour être signalé : une jeune femme s’installe comme agricultrice, aux portes du chef lieu. Cela se passe à Atur. Marie Teillet, 24 ans, a lancé son élevage de poulets au tout début de l’année. Après s’« être cherchée », elle a suivi une formation en agriculture, avant de se « jeter à l’eau ». En l’occurrence, sur une partie en fermage de l’exploitation de ses parents, producteurs de fraises bien connus (la « Ferme Teillet », au lieu dit le Cros). Son idée était de produire des poulets élevés en liberté et de les proposer en vente directe. Marie Teillet vise une haute qualité gustative pour ses volailles : « Que la chair reste sur l’os ! ». Notre jeune éleveuse propose chaque semaine, après deux mois et demi de soins et d’alimentation - à partir de céréales cultivées en grande partie sur l’exploitation - une cinquantaine de poulets fermiers, crus ou rôtis, qu’on peut venir chercher à la ferme. Il vaut mieux commander car les volailles commencent à être renommées. Son élevage représente aujourd’hui quelque 600 poulets auxquels s’ajoutent 180 poules pondeuses de réforme, qui finissent tranquillement leur carrière, elles aussi en liberté dans les bois…

Contact 06.84.64.89.14 ou Facebook « vente à la ferme Teillet »

Avec Verbaudet, coup de jeune au Ponteix

JPG - 65.6 ko

L’enseigne Vertbaudet, arrivée en avril sur la zone du Ponteix, vient compléter l’offre commerciale présente à l’est de l’agglomération. C’est la succursale d’une chaîne nordiste spécialisée dans la vente de vêtements pour jeunes enfants ou bébés, mais aussi d’accessoires et de petit mobilier, ainsi que des articles de puériculture ou autour de la maternité. L’enseigne, leader sur son secteur historique, est bien connue des jeunes mamans, notamment pour la vente par correspondance, mais aussi pour le rapport prix/qualité qu’elle propose. Le magasin du Ponteix est mené par une jeune responsable, Elodie Buisson, 28 ans, qui est secondée par quatre salariées.

Contact 05.24.52.01.30

Cofidur EMS forme et recrute

Le groupe Cofidur EMS, spécialiste de la sous-traitance électronique de pointe, mène, dans le cadre de son développement, un plan de formation en alternance de 25 opérateurs, sur les trois prochaines années. Cette formation, par le biais de contrats de professionnalisation, aboutit au recrutement en CDI, après diplôme, de monteurs-câbleurs, destinés à rejoindre la fabrication de cartes électroniques pour l’aéronautique, l’industrie professionnelle, la domotique ou le secteur militaire

De l’ambiance, du style et des idées

JPG - 76.2 ko

L’enseigne Ambiance & Styles partage avec Vertbaudet un nouveau bâtiment commercial édifié cette année sur la zone du Ponteix. Spécialisé en arts de la table, déco et ustensiles de cuisine, ce magasin s’étend sur près de 300 m². Il fait partie d’une chaîne de commerces regroupés en coopérative, avec une centaine de points de vente répartis en France. Rudolph Noyer a ouvert son magasin, le premier de cette enseigne en Dordogne, mi-avril à Boulazac avec trois salariés. Il arrive de Cahors où il était photographe. « Nous proposons des produits de qualité, fabriqués en France, nous valorisons l’excellence », décrit-il. De fait, Ambiance & Styles fourmille d’idées cadeaux, avec des objets souvent étonnants, voire ingénieux, à dénicher dans les rayons, présentés avec goût.

Contact 05.53.53.32.83

 
 
Ville de Boulazac - Hôtel de ville Agora - BP 161 - 24755 Boulazac Cedex - mail : mairie@ville-boulazac.fr - Horaires d’ouverture : 9h-12h et 13h30-17h30
| accueil ([]+1) | contact ([]+7) | plan du site ([]+8) | mentions légales ([]+9) | accessibilité ([]+0) | Suivre la vie du site
Conception notre-ville.netconception, realisation de sites web pour les villes, mairies, collectivites locales